Le rodage

 

Un rodage effectué dans les regles de l'art est capital pour la vie du moteur mais aussi pour ses performances. Son rôle est de permettre l'ajustement mécanique de toutes les pieces en mouvement, et d'obtenir le jeux fonctionnel adéquat. Dans le doute, confirmez tout cela avec votre réparateur. Il connait bien le matériel qu'il entretient !

Deux cas sont à considérer:

  • Rodage du piston seul.
    Il s'effectue en 15 minutes environ, en 2 séries de tour.

    Une premiere série pendant laquelle vous ne dépasserez pas 50-60% de son régime max. pendant de courtes accélérations. Ensuite, retour aux stands, le temps que le moteur refroidisse.


    Puis 2ème série, en poussant les régimes plus haut en vitesse de base, avec des accélérations plus soutenues à 75-80% de son régime max., suivies de graissage à la main. Vous pouvez même, lors du dernier tour de cette série le pousser à 90%. Apres quoi, retour aux stands, refroidissement et roulez jeunesse !

    NB: si le piston a été changé sans réalésage du cylindre, cumulez les 2 étapes en une seul de 10 minutes.
  • Après réfection haut et bas moteur.
    Vous allez étaler le rodage sur non pas deux mais trois séries de 8-10 tours chacune.
    Pour la premiere série, pratiquez comme dans le cas précédent.
    Pour la 2ème de même mais sans pousser le moteur au-dela de 80%. Réalisez enfin une 3ème série pendant laquelle vous le pousserez franchement, même en ligne droite, avec quelques pointes à charge maxi.

Pensez à bien graisser à la main après chaque grosse accélération, et assurez vous de vos réglages carbu.
       N'oubliez pas qu'il faut 60 sec. à votre moteur pour atteindre sa température de fonctionnement.

Nos Partenaires

www.24piecesAUTO.fr

www.lapo.com.pl/

www.formule-ffsa.fr